Nous avons vu que souvent, la journée n'était pas bien comprise par certaines marques qui en faisaient une deuxième saint Valentin... Nous avons rectifié le tir et compris qu'il s'agit de tout autre chose : défendre les inégalités entre les hommes et les femmes. On a l'impression que dans nos pays, tout va bien; nous verrons que ce n'est pas si simple. Mais commençons par le plus flagrant : le droit des filles d'aller à l'école dans certains pays, par exemple, d'Afrique. Nous avons compris ensemble les conséquences de ce fait. Nous reparlerons de Malala plus tard...

Nous avons vu que dans notre pays aussi, les filles n'ont pas toujours été à l'école et quand elles y sont finalement allées, c'était séparées des garçons par un mur et surtout avec un accès limité aux matières donnant accès à des études supérieures. Le programme les cantonnait bien plus souvent aux travaux de couture, cuisine, ménage, repassage, etc. Bref, on leur apprenait surtout à devenir de bonnes petites épouses. Je vous ai raconté l'histoire de cette 1ère diplômée de la faculté de droit à qui les hommes refusaient l'inscription au Barreau, laquelle lui aurait permis d'exercer son métier d'avocate.

Nous avons vu à cette occasion que, jusque dans les années '60, l'homme était d'ailleurs considéré comme le chef de famille : il avait pouvoir de décision sur ses enfants mais aussi sur sa femme qui n'était donc pas considérée comme son égal... Elle devait d'ailleurs obtenir sa permission pour travailler ou ouvrir un compte en banque à son nom.

Je vous ai parlé d'une série qui mettait en scène ce mode de vie et où la mère était l'élément émancipateur (=qui veut libérer). Il s'agit de "ma sorcière bien-aimée" ("Bewitched" pour les puristes).

Ma sorcière bien aimée Saison 1 Episode 12

Nous avons parlé de l'évolution du droit de vote en Belgique, du rôle des suffragettes et du suffrage universel qui s'est déroulé en 2 temps. L'une d'entre vous m'a parlé de cet extrait de Mary Poppins...

Mary Poppins *Mes soeurs suffragettes* HD

Nous avons aussi découvert que même si nous avons connu beaucoup de progrès, il subsiste encore maintenant dans le monde du travail de grandes inégalités entre les hommes et les femmes : l'accès aux postes importants, le salaire et la prise au sérieux dans le travail quotidien. Nous avons découvert la notion de sexisme.

 

8 mars, journée de la femme et l'évolution des droits expliqués aux enfants

8 mars, journée de la femme et l'évolution des droits expliqués aux enfants. Aujourd'hui, en France, les femmes peuvent étudier, voter, se présenter aux élections, prendre des décisions au sein de la famille : tous ces droits ont été acquis au fil des ans...

http://www.1jour1actu.com