Les Etats-Unis d'Amérique font face à un gros problème de santé : l'obésité (le fait d'être en surpoids très très important) d'une partie sans cesse plus grande la population.

A quoi cela est-il dû ? Nous avons vu que le problème venait essentiellement d'une alimentation trop riche en graisse, sel et sucre. Au-delà des considérations esthétiques (est-ce que c'est beau ou pas, là n'est pas la question la plus importante), je vous ai expliqué que cela avait de graves conséquences sur la santé des gens : problèmes de diabète, de cholestérol, maladies cardio-vasculaires (les artères qui se bouchent : très grave !), etc. 

Michelle Obama a décidé que c'était en priorité aux enfants qu'il fallait s'adresser : l'école est un endroit où l'on se forge des habitudes qui peuvent être conservées toute une vie. Elle mettait dés lors l'accent sur un programme qui diminuait les graisses, le sel et le sucre dans les cantines scolaires notamment en privilégiant les céréales complètes. 

L'administration Trump a supprimé ce programme en avançant plusieurs arguments : les aliments avaient l'air moins appétissants et donc, il y avait plus de gaspillage, les meilleurs standards de qualité des aliments représentaient un surcoût de 1,2 milliard de dollars (sur les 5 dernières années !). 

En gros, l'alimentation de moindre qualité coûte moins chère et tant pis si cela coûte bien plus que 1,2 milliard de dollars plus tard quand une partie encore plus importante de la population souffrira d'obésité et de toutes les maladies qui en découlent.

 

Trump annule le programme de Michelle Obama pour manger sain dans les écoles

L'administration Trump a mis un frein à un programme initié par l'ancienne Première dame, Michelle Obama, pour promouvoir des repas plus sains dans les cantines scolaires avec moins de sel, de graisses et de sucre.

http://www.lesoir.be

Ce fut aussi l'occasion pour nous de reparler de la pyramide alimentaire, de nos habitudes de manger en famille autour d'une table, contrairement aux Américains, du fait-maison plutôt que du tout prêt, etc.