Cette semaine, le fil de notre leçon sur les voyages et les touristes a été quelque peu bousculé par l'actualité. En effet, le fait que 3 ouragans de très forte puissance se suivent au cours d'une même saison est un phénomène suffisamment rare pour modifier notre planning !

Nous avons parlé de l'ouragan Harvey qui a déjà causé des dégâts considérables aux alentours de la rentrée scolaire et, pendant ce temps, Irma prenait des forces. Alors qu'Irma était paroxysme (= au maximum) de sa puissance, José se préparait déjà ! 

Où ? Nous avons regardé sur ma belle carte du monde :)) région Caraîbes, Antilles françaises, Floride

 

 

 

Nous avons vu qu'on donne un nom aux ouragans pour les distinguer les uns des autres et que la 1ère lettre de leur nom suit l'alphabet. Quand on finit l'alphabet, eh bien, on doit malheureusement recommencer ...

J'ai bien insisté sur le fait que nous avions, nous, la chance de vivre dans un endroit du monde où nous ne connaissions que de petites tempêtes-eke. Comment cela se fait-il ? Pour former un ouragan très puissant, il faut de l'eau chaude et nous n'en avons pas vraiment à proximité. Nous avons un peu discuté de la manière dont se forment les ouragans.

 

Comment s'est formé l'ouragan Irma, l'un des plus puissants de l'histoire

Par Etienne Jacob AFP, Reuters Agences INFOGRAPHIE - Les tempêtes tropicales comme Irma sont des dépressions qui, au contact de mers chaudes, prennent de l'ampleur jusqu'à devenir des tempêtes dévastatrices lorsqu'elles atteignent les côtes et l'intérieur des terres. C'est imminent. Irma s'apprête à frapper les Caraïbes.

http://www.lefigaro.fr

 

Ensuite, nous avons vu qu'ils sont classés selon leur puissance en 5 catégories. Je vous ai expliqué que contrairement aux tremblements de terre, on peut prévoir l'arrivée d'un ouragan mais pas toujours sa trajectoire avec une grande précision. C'est ainsi par exemple qu'Irma était plutôt attendu sur la côte est de la Floride et que c'est finalement la côte ouest qui a été le plus durement touchée. Nous avons parlé de l'évacuation de toute une population, de la destruction des maisons qui sont aussi souvent moins solides que les nôtres.

 

L'ouragan passé, Miami découvre l'ampleur des dégâts

Ce dimanche soir, la nuit est venue clore l'épisode Irma sur Miami. Bien que le vent continuait de souffler violemment dans la nuit de dimanche à lundi, la 8e métropole des Etats-Unis peut d'ores et déjà respirer ; l'ouragan "nucléaire", tel que l'avait qualifié le maire de Miami Beach mercredi, n'aura finalement pas atteint le niveau de destruction redouté.

http://www.liberation.fr

 

Ce qui nous préoccupe à présent, c'est le sort de la population, surtout les îles touchées avant l'arrivée d'Irma en Floride : nous avons vu que ces îles, bien que magnifiques, avaient déjà été durement touchées par le passé et ne se remettraient que très difficilement de ces catastrophes naturelles. 

 

BLOG - Du paradis à l'enfer, il faut aider Saint-Martin après le passage d'Irma

Qui n'aime pas les Antilles? Leur climat agréable, leurs plages accueillantes, leur cuisine épicée, leurs paysages aux senteurs humides de vanille, leur métissage coloré, leurs rythmes envoûtants? Depuis ce 7 septembre, Irma n'a pas été la douce. Elle a collé une sacrée frousse à des populations calfeutrées, menacées et dont certaines ont beaucoup perdu.

http://www.huffingtonpost.fr

 

Si nous avons évoqué ce sujet, c'est aussi en anticipant l'aide internationale colossale qui va être nécessaire pour venir en aide aux personnes sinistrées et ensuite reconstruire ce qui a été détruit. Nous reparlerons d'accès à l'eau potable, etc.