Nous avons découvert, ou nous sommes revenus sur le sujet pour certains élèves, ces gens qui sont obligés de fuir leur pays, principalement à cause de la guerre ou de la famine, voire les deux. Pour faire simple, nous les appellerons "réfugiés" ou "migrants".

Nous avons vu d'où ils viennent et pourquoi. Nous nous sommes intéressés aux différentes routes possibles pour rejoindre l'Europe. Nous avons essayé de comprendre pourquoi la majorité de ces personnes tentent de rejoindre l'Angleterre.

 

Les migrants - Anne de morale

Nous venons d'un peu partout. Certains dans la classe viennent d'arriver en Belgique, d'autres sont nés ici mais pas leurs parents. Parfois, ce sont les grands-parents qui sont venus travailler en Belgique. Moi, ma maman est venue en Belgique pour faire ses études parce que mon oncle travaillait dans les mines.

http://www.annedemorale.eu

Nous avons poursuivi le sujet en parlant de la concentration actuelle de migrants dans le parc Maximilien. Ce parc n'est pas aménager en terrain de camping et il commence à faire froid... Des citoyens se sont mobilisés pour protester contre les conditions dans lesquelles ces personnes vivent. Leurs affaires sont régulièrement confisquées et jetées par la police. Ces citoyens se sont dit que beaucoup d'entre eux avaient une chambre disponible ou peut-être juste un lit, un canapé, un matelas à poser par terre et que, au moins, ce serait au chaud et toujours plus confortable que la boue du parc Maximilien. Ils ont décidé de se relayer pour héberger une, deux, trois parfois quatre personnes. Parfois, ils fournissent également un repas. Les personnes hébergées sont super contentes quand elles peuvent également avoir accès au wifi de la maison : cela leur permet d'échanger des nouvelles avec leur famille, leurs amis restés au pays. Elles apprécient aussi de pouvoir prendre une douche et de se sentir en sécurité pour se reposer après un voyage très pénible.

Beaucoup d'hébergeurs relatent ensuite les échanges qu'ils ont eus la chance d'avoir avec ces voyageurs. Certains chantent, d'autres racontent leur périple, font découvrir la musique de leur pays ou leur cuisine, etc. La barrière de la langue n'est désormais plus un problème depuis que les téléphones permettent de traduire ce qu'on dit. Nous en avons fait l'expérience dans certaines classes ;)

 

Des "familles de coeur" accueillent les migrants du parc Maximilien chez elles

Chaque nuit, des dizaines de migrants sont logés dans des familles grâce à une initiative de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Le...

http://www.lalibre.be

De nombreuses familles sont prêtes à prêter mains fortes aux premiers hébergeurs mais se demandent si elles ne risquent pas des problèmes avec la justice en aidant les migrants. Nous avons vu que la loi est différente en Belgique et en France. L'année dernière, nous avons parlé de Français qui avaient eu des problèmes avec la justice après avoir transporté et hébergé des personnes en situation illégale. En Belgique, on a le droit d'aider des personnes en situation illégale quand c'est pour raison humanitaire, ce qui est le cas ici. 

 

En Belgique, tout citoyen peut héberger, transporter et aider des sans-papiers

Un agriculteur français, Cedric Herrou, risque 8 mois de prison pour avoir aidé, transporté et logé des migrants à la frontière entre la France et l'Italie, dans la vallée de la Roya. Ce vendredi 6 février, c'est un professeur d'Université,...

https://www.rtbf.be

Dans certaines classes, nous avons découvert ce récit qui s'est déroulé il y a quelques jours seulement...

 


Commentaires sur Ces personnes qui doivent fuir leur pays...

Nouveau commentaire